Historique

Le TOXEN a été fondé en 1985 par un groupe de sept chercheurs de l'Université du Québec à Montréal et a acquis le statut de laboratoire en juin 1986. Quelques années plus tard, le TOXEN a gagné le statut de Groupe de recherche au sein de l'UQAM. Son but: mieux comprendre les effets des contaminants et de certains facteurs physiques afin de prévoir la toxicité et ainsi être en mesure d’identifier les situations potentiellement à risque pour les organismes vivants. À l'origine, le TOXEN se consacrait essentiellement à des problématiques d'ordre écotoxicologie aquatique. Le groupe comprend aujourd'hui des thèmes de recherche concernant aussi les écosystèmes terrestres et a développé un intérêt marqué pour l'étude du rôle de certains contaminants dans l'étiologie de pathologies chez l'humain.


Le Groupe TOXEN a longtemps été principalement composé de membres uqamiens. Vers les années 1995, le Groupe TOXEN a amorcé une organisation en réseau afin de mieux répondre aux nouvelles réalités régionales et internationales en matière de problématiques en toxicologie. Le TOXEN a  adopté une stratégie de développement à l’extérieur de l'UQAM avec des institutions dans la région de Montréal, mais aussi avec le grand public, le secteur privé et les gouvernements. En 2008, le TOXEN est devenu un regroupement d'activités de recherche en toxicologie menées à l'INRS - Institut Armand-Frappier, à Environnement Canada, au Centre Saint-Laurent, à l'Université de Montréal et au Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) en plus de celles menées à l'UQAM. Il occupait ainsi la place de pôle régional majeur du Centre Interinstitutionnel de Recherche en Écotoxicologie du Québec (CIRÉQ).

Prof. Gaston Chevalier et Prof. Francine Denizeau